Rechercher

Equipes favorites EURO 2020

Vous trouverez ci-dessous notre analyse sur les effectifs des équipes favorites pour remporter l’Euro 2020. Une revue des équipes avec forces et faiblesses pouvant amener chaque équipe à une victoire finale le 11 Juillet 2021 dans le mythique stade de Wembley.


Angleterre :


Une belle équipe Anglaise regorgeant de jeunes talents prometteurs tels que : Bellingham, Saka, Rice, Foden, mais aussi des joueurs expérimentés : Kane, Calvert Lewin, sterling, stones


Forces : techniquement, l’Angleterre c’est du costaud ! Ils peuvent aisément passer les lignes en 1 contre 1 et créer des ouvertures pour leurs attaquants. Les relais sur les côtés restent aussi intéressants avec des joueurs très rapides.


L’Angleterre dispose donc de plusieurs solutions offensives et possède un milieu de terrain complet pour stopper les attaques adverses, récupérer les ballons et repartir de l’avant.



Faiblesses : la défense… et le dernier rempart Anglais est d’un niveau nettement en dessous du reste de l’équipe. Lorsque les équipes adverses passent le rideau défensif le milieu défensif anglais et se retrouvent en surnombre face aux défenseurs, le gardien Anglais ne sera pas la meilleure garantie.





Belgique :

Demi-finaliste malheureux de la coupe du Monde 2018 face à la France, la Belgique jouera un football offensif avec une grande possession de balle selon les dires de son entraîneur Roberto Martinez. Preuve en est, le retour de Thierry Henry dans le staff de l’équipe Belge.


Forces : effectif complet et talentueux avec des cadres ayant engrangé de très bons résultats en club tels que Lukaku, De Bruyne, Courtois, Tielemans ou encore Carrasco.


Surement l’une des plus belles équipes d’Europe avec ses stars, elle pratique un football de qualité et une justesse technique impeccable. L’équipe Belge est clairement un prétendant au titre avec son armada offensif, et ses lignes équilibrées. Gardant en tête leur dernier match international, les cadres de l’équipe Belge ont à cœur de prendre un ticket pour la finale le 11 Juillet à Wembley.


Un 3-4-3 alléchant…

Offensivement, la Belgique s’appuiera sur Lukaku, auteur d’une saison remarquable avec ses 24 buts avec l’Inter de Milan. En support Tielemans et De Bruyne comme chef d’orchestre pour servir Hazard. Mertens sur les côtés pour casser les lignes et offrir des opportunités de but à Lukaku.


Faiblesses : la défense… vieillissante et souvent prise de vitesse lors des dernières rencontres, la vieille garde Belge ne pourra pas uniquement s’appuyer sur Denayer pour soutenir sa défense et ne pas encaisser de buts. Néanmoins, ils pourront compter un excellent Thibault Courtois pour défendre ses cages malgré une année 2021 en dents de scie avec son club.

France :


Championne du Monde en titre, la France fait office d’épouvantail dans cette compétition. Considérée comme le grand favori de l’épreuve, les champions français ont hâte de renouer avec la victoire épaulée par un retour en grâce de Karim Benzéma.


Forces : la richesse de l’équipe vient de son effectif pourvu des meilleurs individualités ligne par ligne. Comment ne pas citer des joueurs comme Mbappé pouvant changer l’issu d’une rencontre avec ses fulgurances, Griezmann pour sa consistance et sa précision face au but, Kanté impérial dans ses récupérations, Pogba et BENZEMA….


Malgré la dernière sortie médiatisée de Giroud, la force de l’équipe de France reste dans sa cohésion d’équipe. Deschamps mixe parfaitement un noyau dur collectif sur lequel vient se greffer des individualités de grandes qualités. Les joueurs ont pour la plupart tous évolués ensemble, et bon nombre d’entre eux ont participé à la victoire en Coupe du Monde. Nul doute que Karim Benzéma appréciera les qualités de ses coéquipiers.


Complet sur toutes les lignes, la rapidité contre-offensive et les qualités de finisseurs des artilleurs français donnent de sérieux avantages à l’équipe de France, qui brigue un ticket aussi pour Wembley le 11 Juillet.


Faiblesses : stérile dans la construction du jeu, comme en témoigne leurs matchs de préparation face aux Pays de Galles et à la Bulgarie, les Français ont tendance à avancer avec la balle et sont souvent à la peine malgré des scores imposants. Un point d’alerte est à noter sur cet aspect, où une opposition à des équipes mieux organisées et de niveaux supérieurs, ne permettra pas de reproduire des scores identiques.


Italie :


Pourvus d’individualités de grandes classes, l’équipe italienne fait office d’outsider inquiétant pour les bookmakers foot.


Forces : l’ensemble des compartiments de jeu de l’équipe regorge de talents « hors norme », avec une défense expérimentée et extrêmement efficace, des techniciens hors pair comme Berardi, Insigne ou encore Chiesa, et une attaque incroyable portée par Ciro Immobile.


Adepte du beau jeu, les italiens proposent un jeu cohérent avec une bonne possession de balle, direct et rapide avec des joueurs affutés.


Faiblesses : les frappes non cadrées…. Cassant parfaitement les lignes pour se rendre devant le but adverse, les attaquants manquent de précisions et gâchent de nombreuses occasions de buts. Ce manque de lucidité pourrait leur jouer des tours contre des équipes bien organisées.


Portugal :


Autre favori de l’épreuve, l’équipe Portugaise est complète sur toutes les lignes, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, la capacité de cette équipe à gagner des matchs ne se réduit pas à la « CR7 dépendance ».

Majoritairement associé aux victoires portugaises, la force de cette équipe ne réside pas uniquement à Cristiano Ronaldo mais à un collectif « bien huilé » et à des individualités de qualité.


Forces : On parle de l’attaque du Portugal ? CR7, Jota, B. Silva, A. Silva ou encore Fernandes, milieu constructeur, apportant des ouvertures pour les attaquants.


Outre l’attraction principale « CR7 », le Portugal progresse souvent sur les côtés avant de repiquer ou centrer pour Cristiana Ronaldo. L’équipe Portugaise dispose aussi de très bons tireurs de coups de pieds arrêtés avec Fernandes et sans parler de CR7.


Faiblesses : un banc de touche ayant un niveau différent du 11 titulaire. Le sélectionneur manque de profondeur sur son banc, et jouera très certainement avec les mêmes joueurs durant la compétition et assurant des rotations pour ménager certains cadres.

L’usure de la saison dans les jambes en club, et l’enchaînement des matchs à l’Euro pourraient jouer un bien mauvais tour à cette équipe portugaise.



Et vous ? Quel est votre analyse ? Avez-vous une équipe de prédilection ? Quelle équipe voyez-vous gagner la coupe d’Europe 2020 ?